Découverte et détente, un mélange agréable et efficace à faire en Thaïlande

Le secret de l’affluence des étrangers vers la Thaïlande réside sur sa forte potentialité touristique. En effet, ses infrastructures, ses richesses culturelles exceptionnelles et le rare sens de l’hospitalité des habitants ne cessent de charmer aussi bien les Américains, les Britanniques que les Français, si les Chinois tiennent le record. C’est au mois d’août que ce pays accueille le plus de touristes. La plupart d’entre eux aiment se prélasser sur ses magnifiques plages aux eaux limpides ou se promener à travers sa jungle verdoyante. D’autres, par contre, privilégient les visites de musées, par exemple, et les farnientes. Ce genre d’aventuriers ne ratent pas le temple de WatPhraKaeo qui se trouve dans le quartier de Bangkok. C’est le plus connu et le plus sacré de tout le territoire, parmi les 30 000 qu’il renferme, car il paraît qu’il protège le fameux Bouddha d’Émeraude du XVe siècle. Mais le Royaume de Siam n’est pas que grottes, chutes d’eau et monuments, il a beaucoup plus à partager : les différentes pratiques qui lui sont propres.

Se revivifier au pays du sourire

Une large gamme de soins, faisables lors d’un voyage en Thaïlande, sont mis à la disposition des touristes qui profitent de leur séjour afin de refaire le plein d’énergie. Le massage thaï, la plus courante de toutes les thérapies, n’a pas volé sa renommée puisqu’il est reconnu pour ses effets positifs sur la santé. Il consiste à travailler la souplesse de l’ensemble du corps. Après avoir pris une tasse de thé, le vacancier revêt un sarong et une chemise longue. Ensuite, il s’allonge sur le tatami où il se laisse manipuler par la masseuse qui lui fait prendre des postures proches du yoga. La thérapeute effectue des pressions, des frictions et des étirements énergiques qui partent des pieds à la tête. Enfin, elle réalise des compressions sur certaines lignes du corps. Après une séance d’une heure, le patient ressent un bien-être total sur tout son organisme et dans son esprit.

Et qu’en est-il du Ruesee Dadton ?

Le Ruesee Dadton est à Thaïlande ce que le yoga est à l’Inde. Les vacanciers sont pris en charge par un maître en l’art. Tout commence par deux minutes de méditation, puis par la pratique en deux fois des 15 postures du lotus qui sont privilégiées au quotidien parmi les 80 existantes, toujours par le côté gauche, car c’est le côté du cœur et donc de la femme. Très posé et très concentré, le maître irradie des ondes positives qu’il transmet à ses élèves. Ces derniers, revigorés et débarrassés de leurs pensées négatives, entament leur journée le plus sereinement possible. Le bouddhisme, le spa, les méditations et beaucoup d’autres formules, font partie des charmes du Royaume de Thaïlande, un lieu où les estivants qui le découvrent pour la première fois ont envie de revenir sitôt qu’ils en repartent.